Projets européens / European projects

Par Marion Bendinelli (Université de Franche-Comté, ELLIADD-ADCoST)

 

Type d’entrée

Syntagme nominal [Substantif ^ Adjectif relationnel]

Sources

Corpus de 237.767 formes graphiques dont projets / projects : 74 et européens / european : 464

Documents institutionnels émanant de l’UE

– Dossier « Élections européennes. Une échéance cruciale », Commission en direct, 12, – document rédigé en anglais et en français

12 leçons sur l’Europe, de Pascal Fontaine

Comment fonctionne l’Union européenne ?, Guide des institutions européennes à l’usage des citoyens

Union européenne : Faits et chiffres, Rapport rédigé par le Secrétariat général du Conseil européen

A la découverte de l’Europe, Guide à destination des enfants

Documents partisans

– Manifestes (partis européens uniquement)

    • Parti populaire européen (PPE)
    • Parti socialiste européen (PSE)

– Programmes / Tracts (partis nationaux uniquement) :

    • Europe écologie Les Verts (EELV)
    • Front de Gauche (FG)
    • Front National (FN)
    • Parti socialiste (PS)
    • Union pour un Mouvement Populaire (UMP)

Tous les textes ont été publiés en 2014.

 

Propriétés générales

Caractéristique de l’entrée

Syntagme non figé

Définition et étymologie (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)

Voir projet européen

 

Définition

Ensemble de mesures, de politiques, d’actions mises en œuvre / à mettre en œuvre à l’échelle européenne (UE)

A ne pas confondre avec projet européen

 

Fréquence d’emploi

4

Documents institutionnels : 0

Documents partisans : 4

– Programmes / Tracts : 4

    • Front National : 2
    • Parti socialiste : 1
    • Union pour un Mouvement Populaire : 1

 

Usage

Le syntagme « projets européens » ne constitue pas une formule au même titre que sa contrepartie au singulier ; il peut faire l’objet d’une qualification, associé systématiquement à l’adjectif grands et, dans le programme du FN, à l’adjectif innovants.

Une politique des grands projets européens innovants sera mise en œuvre, au service des peuples, bâtie à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus, décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires. (Programme du FN)

Dans l’approche actuelle, l’investissement reste – pour l’essentiel – national. Même les grands projets européens (Galileo) restent soumis à des marchandages et à des évaluations au niveau de chaque État-membre. (Programme du PS)

« Projets européens » renvoie à une macro-catégorie sous laquelle est rangée l’ensemble des programmes auxquels collabore(nt) un ou plusieurs pays européens ; ces programmes peuvent être en partie/intégralement financés par l’UE. Ils peuvent concerner les secteurs de l’écologie, de l’énergie, de l’aérospatial, de la défense, de la santé, etc. : à cet égard, il s’agit de projets visant (i) à défendre et protéger les citoyens européens, (ii) à améliorer leur quotidien ou à leur proposer un meilleur cadre de vie. L’objectif est de s’unir autour de grands objectifs afin d’être plus compétitifs sur la scène internationale, voire d’en devenir le leader : l’innovation est donc un mot-clé quand on aborde la question des « projets européens ».

Exemples de projets européens : Airbus, Ariane, European Rail Traffic Management System, Galileo, Humain Brain Project, Innovative Medicines for Diabetes, SOLION (Système photovoltaïque intégrant une fonction de stockage)

Le syntagme « projets européens » remplit une fonction référentielle, descriptive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *