Archives mensuelles : septembre 2016

Projet éditorial : « Imagining the Peoples of Europe: political discourses across the political Spectrum »

Un appel à articles est lancé dans le cadre de la publication d’un ouvrage collectif provisoirement intitulé Imagining the peoples of Europe. L’ouvrage s’adresse directement aux spécialistes de l’analyse de discours en encourageant les travaux relatifs à la façon dont « le peuple » est mobilisé, interpellé, revendiqué, labélisé… dans les discours politiques d’un bout à l’autre de l’échiquier politique. Les débats contemporains sur le(s) populisme(s) trouveront naturellement leur place dans le volume. Les coordinateurs encouragent notamment la perspective comparative afin d’identifier ce qui fonde le commun et les spécificités des formes actuelles d’appel au peuple. Un résumé de 550 mots maximum est attendu pour le 15 août 2016. Articles finaux : janvier 2017.

JA

Plus d’informations : http://www.discourseanalysis.net/wiki.php?wiki=en%3A%3AEvents&id=1844

Parution: « Sans les citoyens, l’Europe n’est rien. Pour une nouvelle communication publique au service de la démocratie »

Dacheux Eric9782343080215r1, 2015, Sans les citoyens, l’Europe n’est rien. Pour une nouvelle communication publique au service de la démocratie, Paris, L’Harmattan.

Eric Dacheux, professeur en Sciences de l’information et de la communication, propose une synthèse de ses recherches menées depuis 20 ans sur la communication publique de l’Union européenne. Une idée forte de l’ouvrage : l’idéal type de la communication proposée par la Commission européenne repose sur le consentement politique c’est-à-dire sur la construction de normes communes à travers l’adhésion aux décisions prises par les institutions. L’auteur encourage à renouveler la communication publique européenne en abandonnant les recettes du marketing et en adoptant la délibération comme idéal type. Il s’agit pour l’auteur de favoriser une conception de la démocratie comme « dissensus permanent ». On devine ici l’apport des travaux récents (Chantal Mouffe en philosophie politique ; Ruth Amossy en analyse de discours) rappelant la portée heuristique du conflit. Il faut noter que le lecteur sera sans doute surpris de ne pas trouver plus de références aux travaux récents sur le « tournant délibératif » de l’Union européenne et sa portée véritable.

J. Auboussier