Archives mensuelles : septembre 2014

Publication : La fabrique de l’identité européenne

Camille Mazé, maître de conférences en anthropologie, est spécialiste de ces musées très particuliers que sont les « musées d’histoire nationaux d’histoire et d’ethnologie » apparus avec les Etats-Nations. En 2013 déjà, elle coordonnait, avec Frédéric Poulard et Christelle Ventura,  Les musées d’ethnologie. Culture, politique et changement institutionnel. Les différents auteurs de l’ouvrage posaient alors la question du rôle d’institutions situées à la croisée d’enjeux à la fois scientifiques, culturels et politiques. Aujourd’hui l’auteur publie  La fabrique de l’identité européenne. Une visite dans les coulisses des musées de l’Europe, ouvrage tiré d’une thèse pour laquelle elle reçut en 2012 le Prix Pierre Pflimlin de la meilleure thèse sur la construction européenne décerné par le Cercle Pierre Pflmilin et l’IEP Strasbourg. Les musées de l’Europe sont des lieux, parmi d’autres, où se joue la mise en récit de l’Europe. L’auteur montre comment ces musées proposent des usages (voire des instrumentalisations) du « passé européen » à des fins identitaires et la façon dont l’européanisation de la mémoire devient finalement une catégorie pour l’action publique. L’intérêt du dernier livre de Camille Mazé est naturellement renforcé par le succès actuel de l’identité, objet de débats aussi vifs que passionnés. Qu’est-ce que l’identité européenne ? Comment peut-elle exister et s’articuler aux identités locales, régionales et nationales ? Si la question du discours n’est pas au centre de l’ouvrage, reste que le dispositif muséal constitue bel et bien une mise en forme spécifique de l’Europe. L’Europe telle qu’elle se raconte en quelque sorte. Ou, plutôt, l’Europe telle que certains acteurs souhaitent la raconter. J.A.images

Maze Camille, 2014, La fabrique de l’identité européenne. Une visite dans les coulisses des musées de l’Europe, Paris, Belin