Archives de catégorie : Actualités / News

Evénement: « La communication politique des Européennes 2014 »

EuropeCFP2

Les vendredi 27 et samedi 28 juin 2014, le Centre d’Etudes Comparées en Communication Politique et Publique dirigé par Philippe J. Maarek organise une conférence intitulée : « La communication politique des Européennes 2014 : quelle Europe pour les Européens?« . Comme en 2004 et en 2009, le Ceccopop se propose d’analyser « à chaud » la communication politique des élections au Parlement Européen lors de la Conférence Internationale de Paris qui se déroulera au Palais du Luxembourg.

Toni Ramoneda et Julien Auboussier, membres du réseau Discours d’Europe, participeront à l’événement, dont le programme est disponible ici.

Publication: « Les contre-discours suscités par l’Europe et la construction européenne »

Publication à venir

L’équipe ADCoST-ELLIADD a eu le plaisir d’accueillir les 26 et 27 septembre derniers au sein de l’Université de Franche-Comté la première réunion du réseau « Discours d’Europe ». Ce workshop a permis de penser l’Europe en discours à partir de 16 interventions de chercheurs français, belges, roumains et italiens. Il s’agissait, durant deux jours, d’étudier les mots et les discours de la contestation ; les racines, les argumentaires, les formules qui relaient les passions, les craintes, les angoisses qui naissent autour de la construction européenne.

Consulter le programme du worshop de septembre en cliquant ici

La qualité des contributions a encouragé les initiateurs du projet –Julien Auboussier, Philippe Schepens et Toni Ramoneda- à proposer la publication des travaux aux Presses universitaires de Franche-Comté. Deux axes structureront l’ouvrage collectif : le premier en termes de processus regroupera les travaux qui traitent des logiques par lesquelles les discours contribuent à la production, à la reproduction ou encore à la légitimité ou à la « mise en crise » de l’institution européenne ; le second en termes historiques réunira les travaux qui portent sur les usages et l’émergence des cadres culturels dans lesquels ces processus interviennent. Les participants peaufinent actuellement leur contribution. La publication est prévue courant 2014.

oiuy

Appel à communication: « L’espace politique ukrainien »

L’ESPACE POLITIQUE UKRAINIEN : CONFLITS ET RECOMPOSITIONS

COLLOQUE DE RECHERCHE, 26 et 27 JUIN 2014, LYON

ENS de Lyon – IEP de Lyon – Université Lyon 2 – UMR 5206 TRIANGLE

 

Les événements qui se déroulent aujourd’hui en Ukraine ne peuvent laisser indifférents les chercheurs en sciences humaines et sociales. Le colloque vise à étudier les conflits et les recompositions qui ont lieu en Ukraine contemporaine dans leur complexité. Une perspective interdisciplinaire adoptée permet de faire dialoguer les approches politique, historique, économique, linguistique, sociologique et communicationnelle autour des concepts d’identité, d’espace public et d’équilibre géopolitique régional. Une telle manifestation ouvrira un espace et un temps où nous tenterons d’élaborer des outils et mettre en place des méthodes permettant de construire un nouveau regard sur l’Ukraine contemporaine.

Ce colloque sera organisé autour de huit grands thèmes.

-D’abord, il s’agira d’analyser la façon dont l’histoire et la mémoire articulent le temps court des événements qui se déroulent en Ukraine au temps long qui fonde l’identité de ce pays. Nous mettrons en relation les confrontations contemporaines entre les acteurs et entre les pouvoirs de ce pays avec le passé de l’Ukraine, de façon à savoir comment la connaissance du passé peut nous aider à comprendre les significations multiples de la vie politique contemporaine. Le colloque proposera aussi un regard renouvelé sur la relation entre le temps court et le temps long, et sur la façon de penser l’articulation entre les discours contemporains sur l’Ukraine et les discours anciens sur ce pays et sur son identité.

-Le second thème de ce colloque sera la question des liens entre l’Ukraine et l’Europe, afin de mieux comprendre selon quelles modalités ce pays s’inscrit dans l’espace européen, et, en particulier, de mieux comprendre de quelle Europe il s’agit quand on parle de l’Ukraine, de mieux comprendre à quelle Europe ce pays entend s’attacher. D’une part, il s’agit du débat, qui a lieu dans ce pays autour de la question de l’adhésion à l’Union européenne, en particulier dans la problématique des liens avec la Russie. D’autre part, il sera important d’analyser la façon dont le débat sur les modalités de la présence de l’Ukraine en Europe est l’héritier du débat, plus ancien, sur les relations entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est. Enfin, sans doute le débat sur les relations entre Ukraine et Europe s’inscrit-il dans le champ de la remise en question contemporaine de la pérennité de l’Union européenne, mais aussi dans celui de la critique contemporaine de l’euro.

-Un troisième thème du colloque sera un regard sur les liens entre l’Ukraine et la Russie et sur la place de la relation entre ces deux pays dans l’espace public ukrainien contemporain. Nous proposons un questionnement portant à la fois sur la dimension historique de ces liens, en particulier dans le domaine de la langue et de la culture, et sur leur dimension géographique, à la fois en faisant porter l’interrogation sur la situation de l’Ukraine et sur la place de la question russe dans la structuration de l’espace ukrainien. La question de la place de la culture russe dans la culture ukrainienne s’articulera à celle de la place de la Russie dans le temps long de l’histoire et de la mémoire de l’Ukraine, à celle des relations contemporaines entre l’Ukraine et la Russie, et à celle de la place des liens avec l’Ukraine dans la dimension internationale de la Russie. Un questionnement particulier sera envisagé sur la question de l’identité de la Crimée et de la place de cette région dans le débat sur les relations entre Russie et Ukraine.

-Le colloque posera, d’autre part, la question de la place de l’économie dans le débat politique contemporain sur l’Ukraine. Il s’agira, pour nous, d’analyser, au cours du colloque, à la fois le rôle que joue dans le débat politique la spécificité du débat sur l’avenir économique de l’Ukraine, la place de la question de l’énergie dans le débat public, et le rôle des acteurs de la vie économique dans les confrontations politiques contemporaines. Une question fondamentale sur la signification du débat ukrainien dans le champ de l’économie politique sera, en particulier, la question de la confrontation entre la logique de l’indépendance économique et de la souveraineté et la logique de la dépendance et de la soumission à une logique d’aide. 

-Par ailleurs, le colloque abordera, à propos de la situation ukrainienne, la question du débat politique et de la façon dont il s’organise et dont il s’énonce. La réflexion s’articulera autour de l’analyse du discours des médias ukrainiens et du discours des médias français, mais aussi autour de l’analyse comparative des discours politiques tenus en Ukraine et autour des représentations du conflit ukrainien dans le discours politique tenu aujourd’hui dans l’espace public français. Par ailleurs, le colloque abordera la question des nouvelles formes du débat public, des nouvelles expressions du discours politique et des nouveaux médias qui construisent un espace public renouvelé, à la fois grâce aux usages de l’Internet, grâce à l’émergence d’un espace public plus ou moins visible et plus ou moins souterrain, parallèle à l’espace public légitime et institutionnalisé.

-Lié au thème précédent, un sixième thème du colloque sera la question de la limitation de l’information et de la communication et de la répression. Dans les situations de tension, une forme de violence institutionnelle est exercée par l’État afin de limiter le débat public et de contrôler l’espace public, mais, par ailleurs, des formes de violence symbolique sont exercées sous la forme de la limitation de l’information et de l’expression assumée par les acteurs eux-mêmes dans une forme d’autocensure. Le colloque abordera ces aspects de la limitation de l’expression, de la représentation, de l’information et de la communication en confrontant, à cet égard, la situation ukrainienne à d’autres situations contemporaines dans lesquelles s’exercent des formes de censure.

-Un septième thème du colloque sera la question des identités politiques qui se manifestent aujourd’hui en Ukraine. Il s’agira d’un regard sur les identités et les acteurs politiques classiques (partis et pouvoirs, associations, religions), mais aussi d’un regard renouvelé sur les nouvelles identités qui prennent part au débat politique contemporain. Par ailleurs, le colloque proposera une analyse sur les manifestations et les autres formes que revêtent les identités politiques dans l’espace public urbain, dans les grandes villes, mais aussi dans les autres lieux de l’espace de l’Ukraine. Il s’agira d’analyser, enfin, la confrontation entre les pouvoirs et les critiques dont ils font l’objet, mais aussi la confrontation entre les pouvoirs et les contre-pouvoirs qui émergent des événements contemporains.

-Enfin, compte tenu de la situation particulière liée à l’approche de deux échéances électorales, et, en particulier, à l’approche des élections au Parlement européen, il sera important d’aborder, au cours du colloque, la question de la place des événements ukrainiens dans le débat électoral en France et dans les autres pays européens et dans le discours des candidats. Par ailleurs, sans doute les événements ukrainiens sont-ils de nature à interroger l’Union européenne sur le rôle et sur l’action de ses institutions dans les évolutions politiques qui se déroulent dans les pays voisins. Ce sont sans doute l’évolution même de l’Union européenne et les perspectives de ses élargissements futurs qui sont liés aux événements ukrainiens et qui leur donnent une signification particulière et un écho important.

-Sans doute les événements ukrainiens nous interrogent-ils sur les identités européennes et sur le sens de l’engagement de notre pays dans l’Union. Par ailleurs, comprendre les significations des événements qui se déroulent en Ukraine nous permettrait de mieux comprendre les significations des évolutions de notre propre système politique, en comprenant, en particulier, comment se construisent de nouvelles identités et de nouveaux acteurs et comment les enjeux du débat politique se déplacent. Enfin, ce colloque se propose d’ouvrir un espace d’échanges et de dialogues entre des acteurs différents de l’espace public – politistes, chercheurs en sciences sociales, acteurs des médias et du débat public. Ce dialogue pourrait, c’est notre souhait, se poursuivre au-delà de notre rencontre.

Les propositions de communication seront déposées au plus tard le 20 avril 2014 sous forme de résumé de 500 mots sur le site web suivant : http://ukraine2014.sciencesconf.org.

Pour tout renseignement : ukraine2014@sciencesconf.org

Comité scientifique

Dominique Arel, Chaire des Etudes Ukrainiennes, Université d’Ottawa (Canada)

Paul Bacot, Institut d’Etudes Politiques de Lyon

Viktor Chuzhykov, Kiev National University of Economics (Ukraine)

Iryna Dmytrychyn, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Paris

Valentyna Dymytrova, Université Lyon 2

Bernard Lamizet, Institut d’Etudes Politiques de Lyon

Sylvie Martin, ENS de Lyon

Ioulia Shukan, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Bartlomiej Zdaniuk, Institute of Political Studies, University of Warsaw (Pologne)

Comité d’organisation

Alexandre Baiov (Université Lyon 3)

Valentyna Dymytrova (Université Lyon 2)

Stéphane Janczarski (CNRS, ENS de Lyon)

Natalya Shevchenko (Université Lyon 2)

Euromaidan_Kyiv_1-12-13_by_Gnatoush_005

 

Manifestation pro-européenne à Kiev le 1er décembre 2013 (photo de Nwssa Gnatoush)

Appel à communication: « Communication Politique Comparée »

Communication Politique Comparée sur les Elections au Parlement Européen

Les vendredi 27 et samedi 28 juin 2014, le Centre d’Etudes Comparées en Communication Politique et Publique (Ceccopop) dirigé par Philippe J. Maarek, organise à Paris une conférence sur le sujet:

 » La Communication Politique des Européennes 2014: quelle Europe pour les Européens? »

Sans titre

 

Depuis le début du 21° siècle, il est clairement apparu que la communication politique des élections au Parlement Européen était de moins en moins focalisée sur les enjeux « européens » à proprement parler, mais bien plus sur des enjeux nationaux divers propres à chaque pays de l’Union Européenne. Les deux ouvrages publiés par le Centre d’Etudes Comparées en Communication Politique et Publique aux éditions L’Harmattan sous la direction de Philippe J. Maarek, à la suite des élections de 2004 et 2009 l’ont bien montré.

Pour les élections de 2014, le contexte semble potentiellement accroître le risque de voir la communication politique des élections au Parlement Européen encore biaisée de façon similaire dans la plupart des pays de l’Union. La crise économique actuelle, qui a mis à jour les divergences entre les économies de maints pays du « Nord » et ceux du « Sud », les polémiques concernant l’immigration intra-européenne en provenance des nouveaux membres vers les plus anciens, l’émergence un peu partout de partis à connotations populistes dénonçant, soit l’intervention de Bruxelles dans les politiques nationales, soit profitant tout simplement du moment pour contester les partis au pouvoir, vont-ils faire dériver encore plus les thématiques de campagne des élections au Parlement Européen loin des préoccupations qui devraient théoriquement être les leurs? Le vote des citoyens de l’Europe va-t-il exprimer la lassitude de l’électorat devant les crises économiques et politiques non résolues et profiter des circonstances pour s’orienter vers une contestation rendant le Parlement Européen ingouvernable? L’utilisation des réseaux sociaux sur Internet va-t-elle changer la donne, ou au contraire accentuer la dérive populiste et nationaliste déjà présente en 2004 et 2009? La communication vers les citoyens européens des institutions européennes concernant les élections sera-t-elle plus audible qu’elle ne l’a été auparavant et changer la donne?

Comme en 2004 et en 2009, le Centre d’Etudes Comparées en Communication Politique et Publique se propose d’analyser « à chaud » la communication politique des élections au Parlement Européen de 2014 et telles sont quelques-unes des questions que se poseront des spécialistes de la communication politique français et européens, chercheurs et professionnels, à la Conférence de Paris de Communication Politique comparée qui se déroulera les 27 et 28 juin 2014.

La conférence est organisée par Philippe J. Maarek, professeur de communication politique à l’Université Paris Est et ancien président des comités de recherche en communication politique de l’AISP puis de l’AIERI, dans le cadre des travaux du Centre d’Etudes Comparées en Communication Politique qu’il dirige (Ceccopop). Elle sera bilingue, français-anglais.

Les collègues désireux d’y présenter une communication sont invités à envoyer une demande de participation avant le 22 février prochain à maarek@u-pec.fr. Les propositions devront comporter un abstract de 250 à 500 mots (1 ou deux feuillets) et un CV d’un feuillet.

Le Conseil Scientifique de la Conférence est composé de:

Donatella Campus, University of Bologna, Italy

Maria-José Canel, Complutense University, Spain

Eric Dacheux, Université de Clermont-Ferrand, France

David Deacon, University of Loughborough, United Kingdom

Jacques Gerstlé, Université Paris 1, France

Christina Holtz-Bacha, University of Nurenberg-Erlangen, Germany

Denisa Kasl Kollmannová, Charles University, Prague

Philippe J. Maarek, Université Paris Est, France

Anna Matušková, Charles University, Prague

Arnaud Mercier, Université de Lorraine à Metz, France

Richard Nadeau, Université de Montréal, Canada

Lars Nord, Midwestern University, Sweden

Nicolas Pelissier, Université de Nice-Sophia-Antipolis, France

Brigitte Sebbah, Université Paris Est, France

Claes de Vreese, University of Amsterdam, Netherlands

Le Comité d’Organisation de la Conférence est composé de:

Brigitte Sebbah, Ceccopop

Philippe J. Maarek, Ceccopop

Susanne Merkle, Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg, Allemagne

 

Call for Paper, Paris June 27th and 28th  2014 Conference in Comparative Political Communication on the European Parliament Elections

On June 27th and 28th 2014, the Center for Comparative Studies in Political and Public Communication (Ceccopop) headed by Philippe J. Maarek, convenes a 2 days conference in Paris:

 » Political Communication for the 2014 European Parliamentary Elections: which Europe for the Europeans? »

Since the beginning of the 21st Century, it clearly looks like the political communication during the European Parliament electoral campaigns has been less and less focused on « European » stakes, but rather on various national issues specific to each country of the European Union. This has been clearly established by the two previous  books edited by Philippe J. Maarek for Ceccopop in France after the 2004 and 2009 previous European Parliament elections.

The context of the 2014 European Parliament political campaigns appears to very possibly increase the risk of similar bias for most of the European Union countries. With the present economic crisis, which has exposed the discrepancies between many countries of the « North » and those of the « South », with the polemics about intra-European immigration from the new members of the Union towards the older ones, with the surge all around of populist political parties, attacking the influence of Brussels in their respective nations, or plainly surfing on today’s difficulties to contest the supremacy of the ruling parties, could it be that the 2014 campaign issues are going to be even further distracted from the European perspectives which should theoretically be dominant? Will European citizen cast their vote according to their lassitude about unsolved economical and political problems and therefore follow a rejection process which would endanger the viability of the next European Parliament composition? Will the use of Internet social networks substantially change the deal, or on the opposite increase the populist and nationalist tendencies already present in 2004 and 2009? Will the European Institutions communication be more visible than previously and change the deal?

As in 2004 and in 2009, the Center for Comparative Studies in Political and Public Communication will analyze the Political Communication of the 2014 European Parliament Elections right after they have happened, and these are some of the questions which will be addressed by European political communication specialists, scholars and professional from the field, at the Paris Conference on Political Communication which will take place on June 27th and 28th, 2014.

The conference is hosted by Philippe J. Maarek, Professor in Political Communication, former Chair of IPSA and of IAMCR Political Communication Research Groups, within the frame of the Center for Comparative Studies in Political and Public Communication (Ceccopop). It will be held in French and English.

Collegues interested in presenting a paper should send an application, before February 22nd to maarek@u-pec.fr. Proposals should include a 200-500 words abstracts and a 1 page vitae.

The Scientific Board of the Conference is composed of:

Donatella Campus, University of Bologna, Italy

Maria-José Canel, Complutense University, Spain

Eric Dacheux, Université de Clermont-Ferrand, France

David Deacon, University of Loughborough, United Kingdom

Jacques Gerstlé, Université Paris 1, France

Christina Holtz-Bacha, University of Nurenberg-Erlangen, Germany

Denisa Kasl Kollmannová, Charles University, Prague

Philippe J. Maarek, Université Paris Est, France

Anna Matušková, Charles University, Prague

Arnaud Mercier, Université de Lorraine à Metz, France

Richard Nadeau, Université de Montréal, Canada

Lars Nord, Midwestern University, Sweden

Nicolas Pelissier, Université de Nice-Sophia-Antipolis, France

Brigitte Sebbah, Université Paris Est, France

Claes de Vreese, University of Amsterdam, Netherlands

The Organizing Committee is composed of :

Brigitte Sebbah, Ceccopop

Philippe J. Maarek, Ceccopop

Susanne Merkle, Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg, Germany